Notre offre d'abonnement
au magazine

Accueil > Articles parus > Actualités > Les déboires des salons de Francfort et Paris

Les déboires des salons de Francfort et Paris

vendredi 20 avril 2018, par Benoît LE FLOC’H

Plusieurs constructeurs questionnent la pertinence de leurs présences sur les salons automobiles traditionnels. Dernier en date : BMW.


L’alternance (tous les deux ans) entre le Mondial de l’auto à Paris et le salon international de Francfort (Allemagne) montre ses limites. Pour l’édition 2018 du Mondial de l’auto à Paris (4 au 14 octobre), plusieurs constructeurs, dont Volvo, Subaru, Ford ou encore Mazda, ont déjà annoncé qu’ils n’y exposeraient pas leurs modèles.

Un choix stratégique que les organisateurs du salon de Francfort vont subir également en 2019. D’après le site allemand Automobilwoche, BMW a annoncé que sa présence serait très largement revue à la baisse. Le constructeur bavarois prévoit en effet de diminuer sa surface d’exposition de 11 000 m²… 3 000 m². L’investissement passerait ainsi de 25 à 6 millions d’euros.

A noter enfin que Paris et Francfort ne sont pas les seuls salons à subir ces nouvelles orientations. Mercedes et BMW ont simultanément indiqué qu’ils seraient absents à Détroit (Etats-Unis) pour l’édition 2019, préférant probablement exposer au CES de Las Vegas.

Répondre à cet article



Kilomètres Entreprise Contacts | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | Briag.com Briag.com
KILOMETRES ENTREPRISE est édité par la SARL de presse KMS édition 33, avenue du Général Leclerc 75014 Paris - Tél. + 33 1 40 64 11 30 - Fax + 33 1 40 64 15 80